Chargement

Pendant deux jours, petite balade à Monteverde, à 52 km plus au nord de Miramar. C’est un petit village perdu à 1400 m d’altitude, au bout d’une route non goudronnée. En bus, c’est long et remuant. Créé à l’origine par des Quakers américains qui refusaient de prendre part à la guerre, il abrite aujourd’hui nombre d’activités liées à la « cloud forest » (forêt nuageuse) qui l’entoure. Mais tout est très cher ! On a visité une réserve privée très sympa, et on était les seuls sur les chemins. Malgré le brouillard, on a pu voir un agouti et des coatis à nez blancs. Ils sont trop mignons.

La "Cloud Forest" dans tout son brouillard
La « Cloud Forest » dans tout son brouillard
Ombres et lumière
Ombres et lumière
Un agouti, petit rongeur que l'on trouve en Amérique tropicale
Un agouti, petit rongeur que l’on trouve en Amérique tropicale
Magnifiques racines
Magnifiques racines
Attention, planches fragiles
Attention, planches fragiles
La vue depuis le belvédère
La vue depuis le belvédère
Un écureuil, on en rencontre pas mal par ici
Un écureuil, on en rencontre pas mal par ici
Une belle chute d'eau, tout en bas d'un chemin qu'il a fallu remonter ensuite
Une belle chute d’eau, tout en bas d’un chemin qu’il a fallu remonter ensuite
Le brouillard donne une ambiance vraiment étonnante
Le brouillard donne une ambiance vraiment étonnante
Un coati à nez blanc (une dizaine d'entre eux nous sont passés presque entre les jambes)
Un coati à nez blanc (une dizaine d’entre eux nous sont passés presque entre les jambes)
Vous comprenez son nom (à nez blanc)
Vous comprenez son nom (à nez blanc). Désolé pour la photo un peu floue

P1080699 P1080700 P1080705

Une réaction au sujet de « Monteverde, ses nuages et ses coatis »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En haut