Chargement

Pour notre dernier jour de voyage, nous avons essayé de trouver quelque chose de pas trop loin d’Alajuela (la ville près de l’aéroport) et qui soit différent d’un volcan ou d’un lac. On s’est décidé pour le village de Sarchi, où l’on pensait voir plein d’artisans qui peignent sur des charrettes à boeufs. Il y en a en fait quelques-uns (à Sarchi Sur), mais c’est très attrape-touristes.

La plus grande charrette à boeufs du monde...
La plus grande charrette à boeufs du monde…
Le village de Sarchi
Le village de Sarchi, qui n’a en lui-même pas grand intérêt, comme la plupart des villages du Costa Rica
Peinture sur charrette, chez l'un des rares petits artisans du village
Peinture sur charrette, chez l’un des rares petits artisans du village
Un superbe parapluie
Un superbe parapluie
Quelques couleurs pour peindre la suite de nos aventures
Quelques couleurs pour peindre la suite de nos aventures

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En haut