Chargement

Près de Noto, il faut aller se balader dans la Riserva Naturale di Vendicari. Cette réserve comporte plusieurs chemins agréables à parcourir. On peut également y découvrir les ruines d’un ancien site de pêche au thon et de « traitement » des poissons pêchés. Enfin, il est possible de se prélasser sur la plage de Calamoche, élue plus belle plage d’Italie en 2005 (mais si vous ne craignez pas les coups de soleil… contrairement à nous).

Ensuite, direction Raguse, l’une des villes baroques de l’est de la Sicile (au même titre que Noto). Après le séisme de 1693, la ville a été reconstruite sur deux modèles. D’un côté on trouve Ragusa Ibla, ville médiévale reconstruite par les nobles (seule partie intéressante de la ville) ; de l’autre est apparue Ragusa Nuova, ville « moderne » créée par les bourgeois. Ce n’est qu’en 1926 que la ville est réunifiée sous le nom de Raguse.

Sur le chemin d’Enna, il faut absolument s’arrêter à la Villa Romana del Casale. Construite au IIIe siècle, elle comporte 3500m2 de superbes mosaïques polychromes. Elle est inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1997.

Enfin, la petite ville d’Enna constitue une étape agréable (du moins dans sa partie ancienne, sur le promontoire). Les ruines d’un beau château la domine (on peut le visiter jusqu’au coucher du soleil).

Cliquer sur une photo pour ouvrir un diaporama

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En haut