Chargement

Du 18 juillet au 15 août, je suis volontaire dans un orphelinat pour animaux à Tsumeb, en Namibie. Zuri Orphanage (http://www.zuriorphanage.com) a été créé assez récemment par la vétérinaire Erika de Jagger après sa rencontre avec E.T., un oryctérope du cap qu’elle a soigné puis relâché dans la nature (https://africageographic.com/blog/et-aardvark-goes-home/). En ce moment, il n’y a pas beaucoup d’orphelins, seulement Gertie, une autre oryctérope et deux petites chouettes effraie. Gertie n’est pas en grande forme, et semble avoir une infection. Elle a du mal à manger ses deux biberons quotidiens (un mélange de lait, de céréales, de crème, de banane et de vitamines). Les chouettes vont bien et mangent goulument leur pâté pour chien, qu’on leur dépose dans le bec avec une seringue.

Un porc-épic qui vient manger les croquettes des chiens presque tous les soirs
Vue depuis le refuge

Gertie l’oryctérope

Des chevaux d’Erika (elle pratique la course d’endurance)
Le refuge
L’enclos des chevaux

Les enfants de la femme de ménage. Ils sont trop mignons
Un parc de Tsumeb, la petite ville où est situé Zuri
Une mise en scène amusante sous le porche d’une maison
Les champs autour d’une maison où nous sommes venus faire passer une radio à un cheval blessé
Radio en cours
Quelques chèvres qui passaient par là
La météorite d’Hoba est la plus grande météorite connue (60 tonnes en un seul morceau). On estime que la chute de la météorite a eu lieu il y a moins de 80 000 ans

Humour local
Tous les chemins mènent à Grootfontein
La « route » qui mène au refuge

Une réaction au sujet de « Premiers jours à Zuri Orphanage, Tsumeb »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En haut