Chargement

Après Etosha, nous rejoignons Palmwag, un village perdu près du mont Grootberg. La route est longue mais les paysages sont magnifiques. Le jour suivant, direction Twyfelfontein et ses gravures datant d’il y a plus de 3000 ans. Sur le camping, on aperçoit nos premiers damans (plus spécialement des damans du cap). Ce petit animal qui ressemble à une marmotte n’est en rien un rongeur mais fait parti du super-ordre des Afrotheria, au même titre que les éléphants, les dugongs ou les oryctéropes. Le lendemain, on passe des gravures aux peintures rupestres, avec le site de la White Lady (nom attribué par un explorateur français à une représentation qui est en fait celle d’un homme, un chamane couvert de cendres). Nous sommes un peu déçu par ce lieu où il faut marcher à la suite d’un guide pendant une heure pour ne voir qu’un seul mur de peintures (alors qu’il y en a d’autres autour). Nous arrivons ensuite sur un petit camping de 3 emplacements perdu au milieu du plateau d’Erongo. Si vous voulez être loin de tout, il est difficile de faire mieux.

Cliquer sur une photo pour afficher un diaporama

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En haut